Mairie de Portet sur Garonne
Cadre de vie Actualités

Actualités



 Calendrier de la collecte

Cliquez sur les images pour les agrandir 
   
   

 

 

 Dossier de demande d'indemnisation

 Délibération du Conseil municipal sur l'indemnisation des dommages liés aux travaux publics

 Délibération portant Règlement intérieur pour l'indemnisation des dommages liés aux travaux publics


Création d'une Commission de réglement des nuisances relatives aux travaux publics

A la suite des travaux de voirie s’étant déroulé de juin à décembre 2017 dans le secteur du centre-ville, la Municipalité a souhaité mettre en place une commission de règlement des nuisances relatives à ces travaux publics.

Afin de soutenir les commerces impactés et d’accorder des indemnisations fondées et adaptées, toute entreprise conernée est invitée à prendre connaissance du règlement de la commission ainsi créée lors du Conseil Municipal du 5 mars 2018 et le cas échéant, remplir et déposer un dossier auprès du secrétariat de la commission.

 


Une zone bleue pour favoriser
les comportements citoyens


Depuis début 2018, le stationnement est réglementé dans certaines zones du centre-ville. En concertation avec l’association des Commerçants et Artisans de la ville, la municipalité a décidé de mettre en place une « zone bleue » afin de faciliter la rotation des véhicules, de limiter « les voitures ventouses » stationnées des journées entières et donc favoriser l’accès aux commerces et aux services de proximité.

Cette zone permet de bénéficier gratuitement d'1h30 de stationnement, sur les emplacements délimités en bleu, du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h.
Au-delà du temps autorisé, le conducteur doit déplacer son véhicule sous peine d'amende, conformément à la réglementation en vigueur.
Aussi, tout conducteur laissant un véhicule en stationnement est tenu d’utiliser un disque bleu.

Bien stationner, c’est aussi un geste citoyen.

 Pour ceux qui ne sont pas encore équipés, des disques sont disponibles gratuitement auprès des commerçants du centre-ville ainsi que dans certains équipements publics comme la mairie, le centre culturel, le C.C.A.S ou la police municipale.

 

 

 

 


En route vers le zéro phyto

Législation
La loi de 2015 sur la transition énergétique pour la croissance verte a prévu, qu’à partir du 1er janvier 2017, les pesticides ne pourront plus être utilisés dans l’entretien des espaces publics (trottoirs, accotements de voirie, parcs, jardins, promenades et forêts) afin de protéger la santé publique, la qualité de l’eau et la biodiversité. Dès 2019, les particuliers devront aussi se passer des pesticides dans leurs jardins.

Une question de santé publique
Les produits phytosanitaires (fongicides, herbicides et autres raticides…) contaminent les sols, les eaux, l’air et ont des effets néfastes sur notre santé. En 2013, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale a montré que l’usage des pesticides peut favoriser le développement de certaines maladies : cancers, Parkinson, Alzheimer.

Des pratiques alternatives
Face à ces nouveaux enjeux environnementaux, la Ville oeuvre depuis plusieurs années pour une gestion différenciée de ses espaces verts en mettant en place des méthodes alternatives qui lui permettent de supprimer l’utilisation des produits phytosanitaires polluants. Fini le désherbage chimique au pied des arbres. La technique du paillage est désormais privilégiée. À certains endroits, c’est le désherbage mécanique qui est le plus efficace. La Ville a également fait le choix de remèdes et procédés de prévention exclusivement naturels afin de ne plus recourir aux insecticides chimiques : savon noir, pièges à phéromones, produits certifiés Agriculture Biologique à base de pyrètre et d’huile de colza contre la pyrale du buis, écopièges pour les chenilles…
La mise en place d’un entretien écologique des espaces verts impose de nouveaux défis à la commune et aux agents qui ont été formés à de nouvelles techniques. En 2016, la Ville s’est notamment lancée dans la fertilisation organique de ses terrains de sport. Une technique qui permet d’augmenter la richesse en humus des sols, de leur redonner une fertilité naturelle tout en réduisant l’usage des engrais chimiques et de façon conséquente les émissions de gaz à effet de serre.

Le retour de la nature en ville
Supprimer les traitements chimiques, c’est aussi accepter plus de végétation spontanée sur nos espaces verts. D’autant que ces plantes sauvages représentent un précieux patrimoine naturel et possèdent de très nombreuses qualités : Mellifères, elles attirent les insectes ; médicinales, elles soignent les petits accrocs du quotidien ; comestibles, elles enrichissent les herbes à pot de la cuisine.

Les espaces verts, l’affaire de tous
En parallèle du travail quotidien des agents municipaux, les habitants doivent eux aussi prendre soin de leur environnement. Il s’agit, par exemple, de nettoyer, désherber le trottoir situé devant sa maison. Une ville où il fait bon vivre est l’affaire de tous !

 





 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Parc du Château et le Château de Portet
au coeur du village


En 2014, la Ville a fait le choix de se porter acquéreur de ce domaine et de son château, édifié au début du 19ème siècle, situé au cœur du centre historique de la ville.

En septembre 2016, après d’importants travaux d’entretien, elle ouvrait le parc au public. D’une superficie de 16 415 m², il est en grande partie classé en Espace Boisé Classé. 198 arbres ont été inventoriés par l’ONF, qui a dénombré 26 espèces différentes. Trois essences représentent quasiment 50% du patrimoine végétal du parc. Parmi elles, on trouve le Chêne vert (24%), le Chêne sessile (15 %) et le Troène vulgaire (8%).

Ce nouveau poumon vert a été aménagé en pensant à ses usages : la balade, la détente, l’éducation à l’environnement. Son cadre naturel unique en fait un lieu idéal pour accueillir concerts et animations aux heures d’été.

En 2017, lors des Journées Européennes du Patrimoine, c’est une nouvelle promenade champêtre en lisière du parc qui a été inaugurée. Un nouveau cheminement piéton sécurisé, une nouvelle promenade paysagère naturelle.

Prochaine étape : l’aménagement des jardins et la rénovation de la bâtisse du château en vue d’en faire un nouvel équipement public à vocation culturelle et citoyenne.

Le parc est ouvert tous les jours
De 8h à 18h, du 1er novembre au 29 février
De 8h à 19h, du 1er mars au 31 octobre

 Consulter l’intégralité du règlement général du parc est fixée par l’arrêté municipal N°2016/08/051/Sécurité

   
   

 

Version mobileSuivez nous sur Facebook
Agenda

Ouverture et Présentation de la saison culturelle
samedi 29 septembre à partir de 18h

Exposition Latino Graff : la paix partout
3 sept. > 26 octobre
 
Newsletter Culturelle
 
Liens utiles
Portet à votre écouteContactez-nous
Marchés publicsMarchés publics
DémarchesVos démarches
AssociationsAssociations
TravauxTravaux
MédiathèqueMédiathèque
PublicationsPublications
Service emploiService emploi
Calcul d'itinérairesCalcul d'itinéraires
PhotothèquePhotothèque