Mairie de Portet sur Garonne
Cadre de vie Agenda 21 Le Diagnostic partagé du territoire

Le Diagnostic partagé du territoire

Le Diagnostic partagé du territoire a été validé à l’unanimité par le Conseil Municipal le 22 novembre 2013.

Il constitue le premier volet nécessaire à l’élaboration de l’Agenda 21 et présente les atouts, les faiblesses et les perspectives du territoire.

Pour construire ce diagnostic, l’analyse de la situation communale s’est appuyée sur :
le recueil et l’analyse des données issues des services de la collectivité ;
une expertise technique faite par l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement Toulouse aire urbaine (AUAT) ;
les réflexions des groupes de concertation élus et services, l’objectif étant d’identifier les actions menées par la collectivité sur les thèmes abordés, le mode d’organisation des services et leur perception du territoire ;
les réflexions du groupe société civile, l’objectif étant de recueillir leurs points de vue sur le fonctionnement du territoire.

 Télécharger le compte-rendu de la réunion de travail des groupes de concertation

Le diagnostic partagé du territoire est constitué de 19 fiches thématiques réparties dans 4 axes
(à télécharger ci-dessous)

 Télécharger le Diagnostic Partagé du Territoire dans sa totalité


PREAMBULE ET INTRODUCTION

 Télécharger le Préambule et Introduction


AXE 1 / Lutter contre le changement climatique, protéger l’atmosphère et faciliter les déplacements

Les impacts des énergies fossiles sur le changement climatique, la qualité de l’air et la santé publique sont aujourd’hui connus. L’utilisation massive de ces ressources pose la question de la sécurité d’approvisionnement qui pourrait ne plus être assurée au-delà des 40 prochaines années.

Les effets se font déjà sentir avec la volatilité du prix du gaz et du pétrole, induisant des difficultés sociales et économiques.

L’approvisionnement en énergie électrique connaît lui-aussi ses propres limites. L’extension du réseau et des capacités de production, rendues nécessaires par l’accroissement des besoins, s’avèrent coûteuses et de plus en plus délicates. Les projets d’implantation sont en effet sources de conflits en termes d’occupation de l’espace, de sensibilité environnementale et d’acceptation sociale.

La maîtrise des consommations d’énergie et la diversification des sources d’approvisionnement, notamment à travers le développement des énergies renouvelables, sont les deux orientations qui se dessinent pour répondre à ces enjeux.

Les solutions qui émergent sont le plus souvent territoriales et relèvent en grande partie des choix d’aménagement du territoire.

 Fiche 1 : Qualité de l’air
 Fiche 2 : Energie et climat
 Fiche 3 : Mobilité et transports


AXE 2 / Préserver le patrimoine et protéger des risque et nuisances

Comme le rappelle le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable, c’est la prise de conscience de la dégradation, voire de l’épuisement des ressources naturelles et biologiques que sont l’eau, l’air, les sols et les ressources du sous-sol qui a été à l’origine même de l’idée de développement durable.

La surexploitation des richesses naturelles, les pollutions et les risques engendrés par l’activité humaine, la disparition des espèces à un rythme inédit dans l’histoire de la Terre mettent en péril le devenir même de l’espèce humaine et nécessitent aujourd’hui de repenser notre modèle de développement.

De plus, la qualité et la beauté des paysages et des espaces naturels, la préservation du patrimoine sont déterminantes pour la qualité de vie des populations et renvoient à des valeurs symboliques, culturelles et sociales qui constituent l’identité du territoire.
Préserver la biodiversité, les continuités écologiques, les ressources naturelles et les paysages, assurer la sécurité des biens et des personnes en limitant au maximum les risques encourus par les populations sont donc des enjeux majeurs du développement durable, pour lesquels les communes sont une des échelles d’intervention les plus appropriées.

 Fiche 4 : Paysage et patrimoine
 Fiche 5 : Biodiversité et espaces naturels
 Fiche 6 : Risques et nuisances
 Fiche 7 : Activité agricole
 Fiche 8 : Ressources naturelles


AXE 3 / Garantir la cohésion sociale, l’accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie

Le développement ne saurait être durable en laissant des hommes et des femmes à l’écart des biens et services essentiels à leur épanouissement. Chacun doit en effet pouvoir accéder à la santé, l’éducation, le logement, l’emploi, l’eau, la nourriture… dans un environnement sain.

L’importance du cadre de vie pour la population est un enjeu désormais admis par tous. Le cadre de vie se compose de plusieurs dimensions : la sphère individuelle du logement et son entourage, c’est à dire le voisinage proche (le quartier), l’agglomération… où peuvent se créer des réseaux et du lien social indispensables à la vie d’une commune.

Au-delà de la satisfaction des besoins essentiels, l’épanouissement des êtres humains suppose aussi qu’ils aient librement accès à la culture, aux sports et aux loisirs. Ce bien-être facilite sans aucun doute la sociabilité, source de solidarité. Inversement, la pauvreté et les diverses formes d’exclusion sont destructrices de lien social.

La commune a un rôle majeur à jouer pour répondre à ces besoins essentiels, diversifier l’offre en logement, bâtir une offre culturelle, sportive et de loisirs de qualité et lutter contre les exclusions et le sentiment d’insécurité.

 Fiche 9 : Logement et démographie
 Fiche 10 : Culture, sports et loisirs
 Fiche 11 : Sécurité et prévention des incivilités
 Fiche 12 : Enseignement, éducation et sensibilisation au développement durable
 Fiche 13 : Santé publique et cadre de vie
 Fiche 14 : Action sociale
 Fiche 15 : Information et participation citoyenne


AXE 4 / Favoriser les modes de production et de consommation responsables

Les impacts des énergies fossiles sur le changement climatique, la qualité de l’air et la santé publique sont aujourd’hui connus. L’utilisation massive de ces ressources pose la question de la sécurité d’approvisionnement qui pourrait ne plus être assurée au-delà des 40 prochaines années.

Les effets se font déjà sentir avec la volatilité du prix du gaz et du pétrole, induisant des difficultés sociales et économiques.

L’approvisionnement en énergie électrique connaît lui-aussi ses propres limites. L’extension du réseau et des capacités de production, rendues nécessaires par l’accroissement des besoins, s’avèrent coûteuses et de plus en plus délicates. Les projets d’implantation sont en effet sources de conflits en termes d’occupation de l’espace, de sensibilité environnementale et d’acceptation sociale.

La maîtrise des consommations d’énergie et la diversification des sources d’approvisionnement, notamment à travers le développement des énergies renouvelables, sont les deux orientations qui se dessinent pour répondre à ces enjeux.

Les solutions qui émergent sont le plus souvent territoriales et relèvent en grande partie des choix d’aménagement du territoire.

 Fiche 16 : Positionnement économique et emploi
 Fiche 17 : Gestion responsable
 Fiche 18 : Gestion des déchets
 Fiche 19 : Coopération intercommunale et solidarité entre les territoires

 

 

Version mobileSuivez nous sur Facebook
Agenda

Exposition "El cuerpo me lleva"
11 janvier > 26 mars

Cycle d’Expositions "Passage de Mémoire"
5 décembre > 27 février
 
Newsletter Culturelle
 
Liens utiles
Portet à votre écouteContactez-nous
Marchés publicsMarchés publics
DémarchesVos démarches
AssociationsAssociations
TravauxTravaux
MédiathèqueMédiathèque
PublicationsPublications
Service emploiService emploi
Calcul d'itinérairesCalcul d'itinéraires
PhotothèquePhotothèque