Mairie de Portet sur Garonne
Cadre de vie Sécurité et Tranquillité La vidéoprotection urbaine déployée à Portet

La vidéoprotection urbaine déployée à Portet

40 caméras, dont 2 caméras « nomades », ont été déployées sur le domaine public par la Ville depuis fin septembre 2020.

L’objectif : prévenir les délits sur la voie publique, assurer la protection des bâtiments et installations publics et leurs abords. La vidéoprotection participe à la stratégie territoriale de sécurité mise en œuvre dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de la commune.

RENSEIGNEMENT : Police Municipale - 1 bis rue Robert Saintigny - Tél : 05 62 20 28 21 
 




Pourquoi la vidéo-protection ?
Le but de ce système n’est pas de surveiller, mais bien de protéger la liberté d’aller et venir en toute sécurité. Efficace contre les faits délictueux, les cambriolages et la dégradation des biens municipaux, c’est un outil maîtrisé et qui a fait ses preuves dans d’autres villes.

Quels sites sont concernés à Portet ?
La mise en place initiale concerne plusieurs quartiers de la ville, les plus densément peuplés ou fréquentés : centre du village, autour de la mairie, Clairfont, Récébédou, Château d’eau, cimetières, services techniques. Les caméras sont installées sur les bâtiments publics et sur la voie publique.

Pourquoi n’y a-t-il pas de caméra devant chez moi ?
Les caméras de vidéo-protection n’ont pas été installées au hasard. Le choix d’implantation des caméras s’est fait en concertation avec les acteurs de terrain (gendarmerie, police municipale, préfecture, services de secours et d’urgence …) dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de la ville, et à la suite d’un diagnostic partagé de la délinquance sur la commune (selon les problèmes rencontrés tout au long de l’année). Certaines zones ont été priorisées et les caméras ont été réparties de façon stratégique.

Je vais être filmé dans la rue … Est ce légal ?
L’installation de caméra de vidéoprotection par les autorités publiques est possible sur la voie publique et sur des lieux ou des bâtiments ouverts au public. Elle a fait l’objet d’une autorisation préalable du préfet du département et est limitée par un cadre juridique qui garantit un droit d’information, d’accès et de recours aux particuliers.

Pour garantir l’information, des panneaux signalant que la ville est placée sous vidéo-protection sont installés en entrées de ville. Dès lors, chaque citoyen est réputé informé de la possibilité d’être filmé.

 

Avec la vidéo-protection, suis-je filmé chez moi ?
Le dispositif est très encadré et répond à la législation en matière de respect de la vie privée. Installées pour observer les espaces publics, les caméras de vidéo-protection sont conçues pour ne pouvoir en aucun cas observer dans l'espace privé.
Ainsi, toutes les parties privatives des champs de vision des caméras sont automatiquement masquées (un système de masque automatique est intégré pour occulter les fenêtres).

Les images sont-elles visionnées en direct ?
Contrairement à la vidéosurveillance, il n’y a pas d'agents en continu derrière les écrans. La Ville a choisi de ne pas faire de visionnage en direct d’une façon continue. Les images pourront être visionnées uniquement sur réquisition de la police, de la gendarmerie nationale ou des services de sureté de l’Etat.

Peut-on voir les images ? Les images prises sur la voie publique ne peuvent être visionnées que par les autorités publiques compétentes habilitées par la préfecture ou pour les besoins d’une enquête par les services d’état.

Toutefois, toute personne intéressée peut obtenir un accès aux enregistrements qui la concernent. La demande d’accès se fait auprès du responsable de la police municipale en utilisant un formulaire et en prenant soin de justifier la raison de la requête. Cette demande doit intervenir dans les 21 jours qui suivent le moment pour lequel est demandé l’enregistrement, délai de conservation maximal des images avant leur destruction.

Cet accès est un droit. Toutefois, il peut être refusé pour des motifs tenant à la sûreté de l’État, à la défense nationale, à la sécurité publique, en cas d’instruction judiciaire ou pour protéger le secret de la vie privée de tierces personnes.

Est-ce que les images sont conservées ? Les images sont conservées pendant 21 jours. Ce délai passé, elles sont effacées et de nouvelles captations remplacent les anciennes. Pendant cette période, le visionnage des images ne peut être opéré que par les personnes spécifiquement et individuellement habilitées par la préfecture.

   

 

Version mobileSuivez nous sur Facebook
Agenda

Expo virtuelle "Bleu"
Actuellement en ligne

Expo "Kid’s art en mode virtuel"
Actuellement en ligne
 
Newsletter Culturelle
 
Portail Famille
 
Liens utiles
Portet à votre écouteContactez-nous
Marchés publicsMarchés publics
DémarchesVos démarches
TravauxTravaux
MédiathèqueMédiathèque
PublicationsPublications
Service emploiService emploi
Calcul d'itinérairesCalcul d'itinéraires
Documents urbanismeDocuments d'urbanisme