Sélectionner une page
Monuments et Architecture

Le patrimoine architectural de Portet est un atout important et retrace son histoire. La valorisation et la protection de ce patrimoine font partie des projets chers à la Ville, qu’elle mène au long cours depuis de nombreuses années. Découvrez les informations sur les Monuments historiques de la commune et son patrimoine architectural.

Qu’est-ce qu’un Monument Historique ?

Un monument historique est un immeuble ou un objet mobilier recevant un statut juridique particulier destiné à le protéger, du fait de son intérêt historique, artistique, architectural mais aussi technique ou scientifique.
Il existe deux niveaux de protection au titre des monuments historiques : l’inscription et le classement. Dans les deux cas, la protection doit être justifiée par l’intérêt de l’objet mobilier concerné au point de vue de l’histoire, de l’art, de la science ou de la technique.

L’inscription constitue le premier niveau de protection, et le classement le niveau le plus élevé.

L'Obélisque, chemin de Castelet

Visible au fond du chemin du Castelet qui sépare Portet de Roques, l’obélisque, pyramide marquant la limite entre la Guyenne et le Languedoc, est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 21 février 1973.

 

L'Église Saint-Martin

Édifiée aux 14ème et 15ème siècles, elle mérite le détour et réserve quelques très belles surprises. Son portail d’abord, inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 21 mai 1953. Mais elle abrite également de nombreux joyaux historiques, classés Monuments Historiques au titre d’objet.

L’Eglise Saint-Martin de Portet-sur-Garonne

Les fonts baptismaux en plomb du XVIIe siècle ont été classés le 30 octobre 1914, la cloche en bronze de 1558, le 2 décembre 1922 et l’ensemble du maître-autel et des autels secondaires datant du XVIIe siècle (retable, tableau, 2 statues, 2 retables) le 10 février 1923.

Quatre chandeliers de bois sculptés et argentés de l’époque Louis XV ont été classés le 8 mars 1924.

Le missel en parchemin du XVe et XVIIe siècle (reliure du XVIIe siècle) est classé au titre d’objet à l’Inventaire des Monuments Historiques depuis le 8 mars 1924.

Contact

SERVICE PATRIMOINE
Château de Portet
1 rue Robert Saintigny
Tél : 05 61 76 29 31

T

Pour en savoir plus

Consulter les ressources
(notices, arrêtés d’inscription…)

A découvrir aussi…

Le Château de Portet

L'orgue de l'église

L’orgue de l’église Saint-Martin de Portet-sur-Garonne fut construit à l’origine pour la chapelle du pensionnat Saint-Joseph, autrefois rue Caraman à Toulouse. Il fut réalisé par Baptiste Puget et inauguré le 13 février 1879. Dans les années 1950, les Frères des Écoles Chrétiennes, ne pouvant assumer sa restauration, le mettent en vente. Le Curé de Portet, l’Abbé de l’Estoile, s’en porte acquéreur. L’orgue est remonté dans le chœur de l’église, mais pas vraiment restauré.

Dans le cadre de sa politique patrimoniale et mémorielle, la Ville a engagé en 2020 la restauration de l’orgue, afin que cet instrument puisse de nouveau donner du corps et résonner, qu’il soit le cœur de rassemblement de mélomanes, d’amoureux du patrimoine, qu’il offre ses gammes aux différentes cérémonies qui se déroulent à l’église…

Après plusieurs mois de travail minutieux, l’orgue a retrouvé sa place en septembre 2022 et a été inauguré le 24 septembre dernier, lors de la Journée Portésienne du Patrimoine.

 

L’orgue rénové a repris sa place au sein de l’église Saint-Martin en septembre 2022 après un an de travail de restauration minutieux.
Rencontre avec Julien Marchal, facteur d’orgues.

Durant un an, vous avez restauré l’orgue de Portet, cela a-t-il été compliqué ?

Compliqué non. L’orgue de Portet est la parfaite synthèse de ce que nous faisons au quotidien : redonner vie aux éléments patrimoniaux par la restauration et laisser s’exprimer nos idées et notre savoir-faire par la création. Ce type de travail peut être compliqué lorsque le projet n’est pas parfaitement déterminé, or là, nous savions dès le départ vers où nous allions.
Ce qui n’empêche évidemment pas quelques surprises au cours du travail.

Quelles orientations principales, mécaniques et esthétiques, ont guidé votre travail ?

Tout ce projet est basé sur le réemploi d’un maximum de matériel ancien, notamment les tuyaux du facteur d’orgues Puget. Ils ont subi de nombreuses transformations par le passé. Il a donc fallu retrouver une sonorité optimale et toute une palette de timbre pour permettre à l’orgue de Portet d’accompagner la liturgie mais aussi se produire en soliste lors de concerts.
Notre travail s’inscrit donc dans une tradition où les éléments neufs doivent côtoyer les autres plus anciens pour que l’ensemble forme un tout homogène.

Ensuite, nous avons construit le buffet autour d’une structure en IPN existante. Cela impose de nombreuses contraintes dimensionnelles et un calcul précis de répartition de la charge. Car l’orgue pèse près de deux tonnes et renferme près de 1000 tuyaux : rien n’est laissé au hasard.

Enfin, l’orgue possède une petite touche de modernité. La console – le meuble d’où joue l’organiste – possède deux claviers, un pédalier et des tirants qui servent à choisir les sonorités. La transmission entre le clavier et le tuyau comme entre le tirant et le registre, est gérée électroniquement. C’est-à-dire que ce n’est plus une liaison mécanique qui ouvre les soupapes d’admission d’air, mais elles sont ouvertes par un électro-aimant. Cette technologie offre d’énormes possibilités aux organistes, surtout dans l’improvisation et une facilité d’utilisation lors les concerts.

Quels sont les changements les plus significatifs apportés ?

C’est sans aucun doute le buffet qui marquera la vue des visiteurs et des fidèles. L’orgue précédent en était dépourvu. Désormais, les tuyaux sont pour la plupart dans le meuble ce qui favorise l’homogénéité du son.
La façade est très moderne, avec ce grand cadre et les jalousies recouvertes de miroir. D’ordinaire, les jalousies – qui permettent de faire varier le volume sonore – sont cachées derrière la façade, là, elles sont apparentes et créent un jeu de reflets. Les tuyaux de façade, issus du jeu de « Montre 8 » sont anciens et mat et créent un contraste avec les miroirs et les surlongueurs brillantes.
Enfin, la teinte du buffet, d’un gris bleuté, s’harmonise avec les couleurs de l’édifice et n’est pas sans rappeler le retable de l’église. Les chants sont réhaussés d’une peinture bleue.

D’un point de vue musical, l’orgue, maintes fois remanié, retrouve enfin une cohérence et une unité de style. Les différents registres se mélangent au gré des envies de l’organiste pour donner naissance à la musique. Mais cet orgue n’est pas figé : trois registres peuvent encore y prendre place pour élargir davantage la palette sonore…

Julien Marchal, facteur d'orgues

Rencontre avec les facteurs d'Orgues en charge de la restauration...

En septembre 2021, l’orgue de l’église quittait Portet pour rejoindre l’Alsace et la société Koenig pour être restauré. Les facteurs d’orgues vous disent tout sur ce moment important pour le patrimoine portésien, et vous dévoilent les coulisses de leur métier…

Architecture contemporaine remarquable

Le label « Architecture contemporaine remarquable » succède au label
« Patrimoine du XXe siècle », créé en 1999 et désormais disparu. Il signale les édifices et productions de moins de 100 ans non protégés au titre des Monuments Historiques.

L’objectif poursuivi est de montrer l’intérêt de constructions récentes que tout un chacun peut habiter et fréquenter, de faire le lien entre le patrimoine ancien et la production architecturale actuelle, d’inciter à leur réutilisation en les adaptant aux attentes du citoyen (écologique, mémorielle, sociétale, économique…).

À Portet-sur-Garonne, l’Usine des Eaux de Clairfont a obtenu ce label en 2017.
Ce label est décerné selon différents critères (singularité de la réalisation, caractère innovant de la conception…) et est attribué pour une durée de 100 ans à compter de la construction.

l

Campagne de mécénat

La Ville a souhaité que puissent s’impliquer dans cette démarche de restauration de l’instrument toutes les énergies du territoire, grâce au mécénat, sous la houlette de la Fondation du Patrimoine, organisme habilité à recevoir des fonds et délivrer des attestations de déduction fiscale.

Téléchargez toutes les informations sur la campagne de mécénat

Téléchargez le bon de souscription

}

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h.

Le 1er et 3ème samedi de chaque mois de 9h à 12h (hors vacances scolaires).

Adresse

Mairie de Portet-sur-Garonne
1, rue de l'Hôtel de Ville - BP 90 073
31121 Portet-sur-Garonne CEDEX

Contact

Tél : (+33) 05 61 72 00 15

Pin It on Pinterest

  Aller au contenu principal