Sélectionner une page
L’orgue de l’église Saint-Martin restauré

Merveille de l’église Saint-Martin dont il est la voix vivante, l’orgue de la ville quittait il y a un an, en septembre 2021, Portet pour rejoindre l’Alsace et être restauré dans les règles de l’art par la manufacture KOENIG. Après plusieurs mois de travail minutieux, l’orgue a retrouvé sa place en septembre 2022 et a été inauguré le 24 septembre dernier, lors de la Journée Portésienne du Patrimoine.

Un peu d'histoire

L’orgue de l’église Saint-Martin de Portet-sur-Garonne fut construit à l’origine pour la chapelle du pensionnat Saint-Joseph, autrefois rue Caraman à Toulouse. Il fut réalisé par Baptiste Puget et inauguré le 13 février 1879. Dans les années 1950, les Frères des Écoles Chrétiennes, ne pouvant assumer sa restauration, le mettent en vente. Le Curé de Portet, l’Abbé de l’Estoile, s’en porte acquéreur. L’orgue est remonté dans le chœur de l’église, mais pas vraiment restauré.

Dans le cadre de sa politique patrimoniale et mémorielle, la Ville a engagé en 2020 la restauration de l’orgue, afin que cet instrument puisse de nouveau donner du corps et résonner, qu’il soit le cœur de rassemblement de mélomanes, d’amoureux du patrimoine, qu’il offre ses gammes aux différentes cérémonies qui se déroulent à l’église…

 

Retour en images sur l'inauguration de l'orgue

En présence de Thierry Suaud, maire, de Charles Maréchal, Délégué Haute-Garonne Nord de la Fondation du patrimoine, de Julien Marchal et Stéphane Picq, facteurs d’orgues, de Jean-Baptiste Dupont, organiste, de Michel et Yasuko Bouvard, concertiste et de nombreux Portésiens.

Rencontre avec Julien Marchal, facteur d’orgues.

Durant un an, vous avez restauré l’orgue de Portet, cela a-t-il été compliqué ?
Compliqué non. L’orgue de Portet est la parfaite synthèse de ce que nous faisons au quotidien : redonner vie aux éléments patrimoniaux par la restauration et laisser s’exprimer nos idées et notre savoir-faire par la création. Ce type de travail peut être compliqué lorsque le projet n’est pas parfaitement déterminé, or là, nous savions dès le départ vers où nous allions.
Ce qui n’empêche évidemment pas quelques surprises au cours du travail.

Quelles orientations principales, mécaniques et esthétiques, ont guidé votre travail ?
Tout ce projet est basé sur le réemploi d’un maximum de matériel ancien, notamment les tuyaux du facteur d’orgues Puget. Ils ont subi de nombreuses transformations par le passé. Il a donc fallu retrouver une sonorité optimale et toute une palette de timbre pour permettre à l’orgue de Portet d’accompagner la liturgie mais aussi se produire en soliste lors de concerts.
Notre travail s’inscrit donc dans une tradition où les éléments neufs doivent côtoyer les autres plus anciens pour que l’ensemble forme un tout homogène.

Ensuite, nous avons construit le buffet autour d’une structure en IPN existante. Cela impose de nombreuses contraintes dimensionnelles et un calcul précis de répartition de la charge. Car l’orgue pèse près de deux tonnes et renferme près de 1000 tuyaux : rien n’est laissé au hasard.

Enfin, l’orgue possède une petite touche de modernité. La console – le meuble d’où joue l’organiste – possède deux claviers, un pédalier et des tirants qui servent à choisir les sonorités. La transmission entre le clavier et le tuyau comme entre le tirant et le registre, est gérée électroniquement. C’est-à-dire que ce n’est plus une liaison mécanique qui ouvre les soupapes d’admission d’air, mais elles sont ouvertes par un électro-aimant. Cette technologie offre d’énormes possibilités aux organistes, surtout dans l’improvisation et une facilité d’utilisation lors les concerts.

Quels sont les changements les plus significatifs apportés ?
C’est sans aucun doute le buffet qui marquera la vue des visiteurs et des fidèles. L’orgue précédent en était dépourvu. Désormais, les tuyaux sont pour la plupart dans le meuble ce qui favorise l’homogénéité du son.
La façade est très moderne, avec ce grand cadre et les jalousies recouvertes de miroir. D’ordinaire, les jalousies – qui permettent de faire varier le volume sonore – sont cachées derrière la façade, là, elles sont apparentes et créent un jeu de reflets. Les tuyaux de façade, issus du jeu de « Montre 8 » sont anciens et mat et créent un contraste avec les miroirs et les surlongueurs brillantes.
Enfin, la teinte du buffet, d’un gris bleuté, s’harmonise avec les couleurs de l’édifice et n’est pas sans rappeler le retable de l’église. Les chants sont réhaussés d’une peinture bleue.

D’un point de vue musical, l’orgue, maintes fois remanié, retrouve enfin une cohérence et une unité de style. Les différents registres se mélangent au gré des envies de l’organiste pour donner naissance à la musique. Mais cet orgue n’est pas figé : trois registres peuvent encore y prendre place pour élargir davantage la palette sonore…

Julien Marchal, facteur d'orgues

Contact

SERVICE PATRIMOINE
Château de Portet
1 rue Robert Saintigny
Tél : 05 61 76 29 31

L’orgue est certes le plus grand, le plus audacieux, le plus magnifique de tous les instruments créés par le génie humain. Il est un orchestre entier, auquel une main habile peut tout demander, il peut tout exprimer.

Honoré de Balzac

l

Campagne de mécénat

La Ville a souhaité que puissent s’impliquer dans cette démarche de restauration de l’instrument toutes les énergies du territoire, grâce au mécénat, sous la houlette de la Fondation du Patrimoine.

La Ville de Portet-sur-Garonne tient à remercier tous les donateurs, particuliers et professionnels, qui ont contribué à la réalisation de cette belle restauration, qui a également reçu le soutien du Conseil Régional d’Occitanie et du SIVU de l’École de Musique.

Rencontre avec les facteurs d'Orgues en charge de la restauration...

En septembre 2021, l’orgue de l’église quittait Portet pour rejoindre l’Alsace et la société Koenig pour être restauré. Les facteurs d’orgues vous disent tout sur ce moment important pour le patrimoine portésien, et vous dévoilent les coulisses de leur métier…

}

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h.

Le 1er et 3ème samedi de chaque mois de 9h à 12h (hors vacances scolaires).

Adresse

Mairie de Portet-sur-Garonne
1, rue de l'Hôtel de Ville - BP 90 073
31121 Portet-sur-Garonne CEDEX

Contact

Tél : (+33) 05 61 72 00 15

Pin It on Pinterest

  Aller au contenu principal